Plus de pression : le réglage par compresseur

Un compresseur dans un moteur de voiture est capable d’aspirer de l’air et donc de générer plus de pression. Les masses d’air sont utilisées pour que le moteur puisse générer plus de puissance. Cela se remarque particulièrement dans la réaction et l’accélération. Les compresseurs sont capables de fournir de fortes réserves de puissance et de donner au moteur une poussée nettement supérieure.

Le principe de base de la recharge des moteurs

En suralimentant le moteur grâce à un compresseur, plus d’air est disponible pour le moteur pendant la combustion du carburant. Cela permet d’obtenir une pression de suralimentation très élevée même à bas régime. Cela signifie que le moteur n’a pas besoin d’une grande cylindrée pour les performances correspondantes et que le rendement est également accru. Par exemple, un surcompresseur peut également fournir des performances décentes dans les petits moteurs d’une cylindrée bien inférieure à deux litres. Par rapport à un turbocompresseur, il n’y a pas de “décalage du turbo” notoire, car le compresseur réagit immédiatement lorsque l’on relâche l’accélérateur et fournit de la puissance.

La technologie du compresseur

Un compresseur dans le moteur fonctionne en principe comme un turbocompresseur, puisqu’il injecte de l’air supplémentaire dans le conduit d’admission. Cela augmente la combustion et la performance. Cependant, le compresseur nécessite un composant supplémentaire afin de pouvoir fonctionner par le biais d’une courroie. Un avantage majeur de cette technologie est que le compresseur répond au régime de ralenti et entraîne le moteur. Alors que les turbocompresseurs ne font leur travail qu’après un certain délai, le compresseur peut démarrer immédiatement. Pourtant, un compresseur ne fonctionne pas aussi efficacement qu’un turbocompresseur car l’air s’échauffe tellement que la proportion d’oxygène diminue. Un refroidisseur d’air peut être utile dans ce cas, afin que l’air entre le compresseur et le moteur soit refroidi en conséquence. Plus l’air est froid à la fin, plus la combustion peut avoir lieu.

Réglage du compresseur

Les compresseurs mécaniques sont entraînés par une courroie ou une chaîne. Le processus de charge est assez linéaire sur toute la plage de vitesse, de sorte que la puissance est développée de manière très homogène. Non seulement le moteur reçoit plus de puissance, mais le fonctionnement du moteur devient plus régulier lorsqu’il est réglé correctement. Les kits de compresseurs destinés à être montés ultérieurement comportent différents niveaux d’extension, de sorte que la puissance peut être modifiée à la hausse. Cependant, les composants tels que les pistons, les bielles, le système d’injection et le système d’échappement doivent être adaptés en conséquence. En outre, le matériel et le logiciel doivent être réglés de manière à ce que le compresseur fonctionne parfaitement dans l’utilisation quotidienne.

Rénovation

Selon le type de moteur, un compresseur peut être installé ultérieurement, ce qui permet d’augmenter le rendement de plus de 30 %. À l’aide de kits de compresseurs, le rééquipement est possible principalement pour les moteurs à essence. L’installation est un peu plus facile que le montage ultérieur d’un turbocompresseur, car il n’est pas nécessaire d’ouvrir le moteur. En outre, les caractéristiques de fonctionnement sont conservées. Selon le réglage, il est même possible d’améliorer les valeurs des gaz d’échappement si une meilleure efficacité est obtenue. Toutefois, la mise à niveau est relativement coûteuse et peut coûter plusieurs milliers d’euros. En outre, un compresseur a besoin de relativement beaucoup d’espace dans le compartiment moteur et le niveau sonore peut être considérablement augmenté pendant le fonctionnement. À ce stade, une remarque importante : si la voiture est conduite en leasing, il est important de clarifier avant d’éventuelles mesures de réglage dans quelle mesure cela est acceptable pour le bailleur ou le concessionnaire ou la banque.

Plaisir de conduire et économie

Pour conduire un véhicule de manière sportive et rapide, il faut beaucoup de puissance, notamment en termes de puissance de traction (couple). À l’aide d’un compresseur, il est possible d’obtenir une puissance relativement importante d’un moteur à cylindrée relativement faible, ce qui a un effet particulièrement positif sur le comportement de réponse. Les moteurs modernes reposent donc souvent sur une suralimentation supplémentaire plutôt que sur des volumes de déplacement élevés.

Plus le moteur peut fournir d’air respirable, plus il peut fournir de puissance, ce qui, d’une part, offre un plaisir de conduite nettement plus grand et, d’autre part, grâce à un meilleur rendement, garantit également que le moteur ne consomme pas plus de carburant malgré une puissance accrue. La raison en est le faible frottement, qui peut même entraîner des économies de carburant allant jusqu’à 20 % avec des réglages optimaux. Un compresseur offre une réactivité parfaite, car il peut développer sa puissance immédiatement lorsque vous marchez sur le gaz et fonctionne sans délai. Cela signifie que vous obtenez une accélération puissante même à bas régime et que vous n’avez pas à charger le moteur à haut régime.

Une voiture au top de la propreté grâce à ces conseils !
La vérification de base avant le voyage : comment préparer la voiture pour les vacances ?