Réglage des puces : de quoi s’agit-il ?

Le réglage des puces est une méthode bien connue et très populaire pour obtenir une augmentation de la performance des véhicules. De manière particulièrement efficace, laissez peut obtenir une amélioration des moteurs turbo, car grâce à une intervention ciblée dans la gestion du moteur, laissez souvent un peu plus de puissance du moteur. Cette méthode est utilisée depuis les années 1990 pour rendre les véhicules de série plus rapides. Dans de nombreux cas chutes, la demande est remplie en quelques minutes seulement et le moteur a beaucoup plus de puissance à offrir. Cela se remarque particulièrement dans l’accélération et la vitesse de pointe. En augmentant le couple, la puissance de traction est notablement augmentée.

Les avantages du réglage des puces

Le réglage des puces offre la possibilité de réaliser une belle augmentation de la performance avec un effort relativement manageable. Ainsi, permet en principe d’obtenir plus de puissance de presque toutes les voitures. Comme les constructeurs n’utilisent jamais un moteur à sa limite de performance départ usine, il y a toujours quelque chose en réserve. Ce potentiel peut être exploité par une intervention ciblée. Selon le modèle et le moteur, des taux de croissance allant jusqu’à 30% sont possibles jusqu’à over. Les moteurs diesel ou à essence, en particulier les moteurs turbocompressés, offrent un grand potentiel de réglage. En augmentant la puissance du moteur, le véhicule accélère plus vite et atteint une vitesse maximale plus élevée. En outre, augmente souvent également le couple, ce qui permet surtout de fournir plus de puissance dans la plage de vitesse inférieure. Dans l’ensemble, la voiture est plus sportive et le facteur plaisir augmente le changement. Grâce à un meilleur comportement de réponse, les réserves d’énergie sont mieux utilisées.

Les inconvénients du réglage des puces

L’application du réglage des puces représente une intervention dans le moteur, de sorte que les éléments de contrôle préréglés deviennent modifiés. En utilisant une nouvelle puce, les données de contrôle transférées. Les modifications de la pression de suralimentation, du calage de l’injection et du volume d’air correspondant permettent d’obtenir plus de puissance, mais cela se fait au détriment de la durabilité du moteur. Les moteurs turbo en particulier en souffrent beaucoup et peuvent rendre le fantôme prématurément. De plus, l’augmentation de la puissance à la fin échoue est importante, plus vite le moteur atteint ses limites.

Un autre inconvénient du réglage des puces est que d’autres parties de la voiture ne sont parfois pas conçues pour ces performances. L’usure augmente énormément et de nombreux composants s’usent plus rapidement. Les freins, les essieux et le châssis sont particulièrement sollicités.

Utilisation en cas de violation de contrat

En interférant avec les valeurs internes du moteur, le réglage des puces peut constituer un usage contraire au contrat. Car par une belle augmentation de la capacité, on en arrive à une usure excessive. En outre, il faut avoir des pièces d’usure clairement modifiées ou échangé, que prévu par le fabricant. Il en parler avant tout sur les futurs acquéreurs et désavantage évident. Si la mesure de réglage n’est pas exactement indiquée au moment de la vente, cela peut entraîner une infraction pénale au titre de circonstances. Il est important de vérifier auprès de l’assurance automobile clarifiée si la voiture est proposée classée différemment par l’augmentation des performances.

Que faut-il prendre en considération ?

Les modifications sont faites au véhicule par le réglage des puces, doivent ceux-ci sont également enregistrés en conséquence. Les accordeurs de puces particulièrement sérieux sont capables de créer un modèle de certificat. Avant une telle intervention sur le véhicule réalisé, vous devez informer sur les changements et prévoir les conséquences éventuelles. Le marché des offres de réglage est très vaste et déroutant, donc des promesses incroyables devraient plutôt être évitées. Selon le type de réglage des puces, entre quelques centaines et quelques milliers d’euros peuvent être dus. Le logiciel utilisé pour l’intervention doit s’adapter exactement au modèle de véhicule concerné. Entre-temps, les fournisseurs se sont spécialisés dans certaines marques afin de pouvoir effectuer une modification adaptée avec précision. Sachez qu’une augmentation des performances augmente l’utilisation de nombreux composants du véhicule. En conséquence, doit remplacer clairement plus tôt, ce qui augmente le coût de l’entretien pour et des réparations. S’il existe encore une garantie du constructeur sur la voiture, elle expire dès qu’une intervention est effectuée par le réglage des puces. Le réglage des puces représente un risque dans tous les cas, car des températures plus élevées peuvent également se produire, ce qui, dans le pire des cas, peut entraîner tôt des dommages au moteur. Le risque porte donc le propriétaire de la voiture.

Batterie de voiture – Nouveau jus via le chargeur
Cela peut être la cause du bruit lors du freinage