La vérification de base avant le voyage : comment préparer la voiture pour les vacances ?

Même si la voiture est utilisée fréquemment ou quotidiennement dans la vie de tous les jours, elle doit être vérifiée minutieusement avant un voyage de vacances plus long. Surtout lorsque toute la famille voyage avec la voiture et que de nombreux bagages sont ajoutés, la pression sur le véhicule est très élevée. Avec une telle condition, 200 à 400 kg sont rapidement ajoutés par rapport à la charge habituelle. En outre, dans la plupart des cas, une distance plus longue doit être parcourue en une seule fois jusqu’à ce que le lieu de vacances soit atteint. Mais personne ne veut avoir une panne de voiture sur le chemin des vacances (peut-être des enfants à bord), donc un contrôle préalable vaut la peine dans tous les cas.

Avec un peu d’habileté, vous pouvez facilement vous occuper de quelques petites choses vous-même, sans grand effort. Si le véhicule est déjà un peu plus ancien et a de nombreux kilomètres au compteur, un contrôle dans un garage peut également être utile. De nombreux fournisseurs attirent surtout pendant les vacances avec des offres bon marché pour un “chèque vacances”.

Attention à la sécurité

Ce n’est pas seulement votre propre sécurité qui est en jeu lors d’un voyage de vacances, mais aussi celle des autres usagers de la route. C’est pourquoi, avec un peu d’initiative, vous devriez vérifier vous-même certains éléments de base du véhicule. Les “produits de base” vous permettront d’économiser de l’argent si vous n’avez pas besoin d’amener la voiture au garage. Tout d’abord, vous devez vérifier le niveau de tous les fluides dans le compartiment moteur. Par exemple, le liquide de frein (l’âge de la voiture est également important), l’huile moteur, le liquide de refroidissement et enfin, mais pas des moindres, le liquide d’essuie-glace pour garder une bonne visibilité.

En outre, toutes les fonctions doivent être vérifiées, y compris non seulement les phares et les feux arrière, mais aussi les clignotants, les feux de freinage, les feux de route et les feux de brouillard arrière. Dans le coffre, vous devez toujours emporter une trousse de premiers secours, un triangle de signalisation et des gilets de signalisation en nombre suffisant. Pour les gilets, vous devez faire attention aux différentes réglementations des différents pays, en fonction de votre destination de vacances et de l’itinéraire que vous empruntez. Ces ustensiles devraient toujours être disponibles rapidement. Il est également très important d’examiner les pneus, ils doivent encore avoir une bande de roulement suffisante.

Vous devez également vérifier la pression de l’air. Si beaucoup de bagages sont placés dans le véhicule pendant le voyage, la pression d’air doit être augmentée si nécessaire selon les spécifications du fabricant du véhicule ou du pneu.

Inspection par un atelier

Dans le cas d’un véhicule ancien, il est en tout cas logique de faire effectuer un “chèque vacances” par un garage. Il s’agit notamment de contrôler des composants spéciaux, particulièrement importants pour la sécurité, que vous, en tant que profane, ne pouvez généralement pas estimer. Il s’agit du système de freinage, de la direction, de la suspension des roues, ainsi que du moteur et de la transmission. En plus des connaissances spécialisées pertinentes, cela nécessite souvent un équipement ou des aides spéciales qui ne sont pas disponibles dans un atelier de bricolage normal. Même si un tel chèque vacances professionnel coûte quelques euros, l’investissement en vaut la peine, car une panne sur la route peut être beaucoup plus coûteuse et longue, sans parler des tracas qu’elle entraîne.

Lors du contrôle, les pneus sont également vérifiés, car ils sont soumis à beaucoup de stress pendant le voyage. Non seulement l’âge est important, mais aussi la foulée doit être suffisante. La réglementation légale prévoit une profondeur de marche minimale de 1,6 mm, mais souvent une recommandation d’au moins 4 mm est faite.

Vignettes et documents valides

Si vous partez en vacances avec le véhicule, vous devez être muni d’autocollants et de documents valables en plus d’une voiture techniquement parfaite. En particulier lorsque l’on conduit dans des villes où une vignette environnementale est obligatoire, celle-ci doit être apposée sur le pare-brise à un endroit bien visible. Dans le cas contraire, une amende peut être due en cas de contrôle. Lorsque vous conduisez à l’étranger, par exemple en Suisse ou en Autriche, il existe des routes à péage sur lesquelles vous devez apposer une vignette appropriée. Celui-ci doit également être fixé de manière visible sur le pare-brise. Si vous ne le faites pas, vous risquez de vous voir infliger de lourdes amendes et, dans le pire des cas, le véhicule peut être immobilisé.

Pour être bien protégé en cas de panne de voiture, il est recommandé d’avoir un certificat de protection de voiture. Il est possible de s’en procurer auprès de nombreuses compagnies d’assurance automobile, par exemple, moyennant un léger supplément ou en tant que membre d’un club automobile. Si vous voyagez à l’étranger, vous devez vérifier la couverture d’assurance, surtout dans les pays plus “exotiques”, car l’assurance automobile ne couvre pas tout. Si une couverture d’assurance n’est pas prévue dans certains pays, vous devrez supporter vous-même les frais en cas d’accident. Dans ce cas, il est conseillé de s’adresser à l’avance à la compagnie d’assurance si vous prévoyez de vous rendre dans ces pays.

Une voiture au top de la propreté grâce à ces conseils !
Comment préparer la voiture pour l’hiver ?