Les formalités pour récupérer votre véhicule à la fourrière

véhicule à la fourrière

Vous constatez que votre voiture s’est volatilisée ? Elle a été sûrement embarquée à la fourrière. La raison de cet enlèvement peut être un stationnement gênant ou interdit. Pour la retrouver, plusieurs formalités administratives et un coût non négligeable sont demandés. En effet, il est conseillé d’aller chercher le véhicule dans le plus bref délai. La procédure de récupération diffère suivant les délais dans lesquels vous allez le récupérer. Pour en savoir plus, veuillez suivre ce guide.

Comprendre les causes de la mise en fourrière d’un véhicule d’abord

La mise en fourrière d’une voiture est une situation à laquelle aucun conducteur ne veut être confronté. Il s‘agit d’une véritable contrainte de temps aussi bien que d’argent. Sur ce, le meilleur moyen de l’éviter est de demeurer en conformité avec la loi en toutes circonstances. Multiples sont les raisons qui peuvent provoquer un enlèvement de votre véhicule. La situation peut être différente d’une voiture à une autre. La plupart du temps, un stationnement gênant est la principale cause. Par contre, ce n’est pas la seule. Certains quatre roues peuvent être emmenés en fourrière en cas de non-respect de la périodicité de contrôles techniques. D’autres qui ne possèdent pas une carte grise peuvent subir aussi cette conséquence. Il en est de même pour l’incapacité de présenter certains justificatifs d’assurance. L’immobilisation longue suite à une infraction peut continuer à une mise en fourrière. On peut noter également la circulation dans des sites protégés ou des espaces naturels. Ainsi, tous les représentants de la justice peuvent donner l’ordre de prendre votre voiture. Si vous désirez la trouver rapidement et la récupérer, cliquez ici https://vehicule-en-fourriere.fr.

Vérifier l’emplacement exact de la voiture

Votre voiture n’est plus garée là où vous l’avez laissé ? Le premier réflexe à avoir est de vérifier si elle a été volée ou emmenée en fourrière à Paris. Pour ce faire, il est possible de contacter directement les services de la gendarmerie ou de la police. Sinon, faites un tour rapide sur internet. Un annuaire spécialisé est à la disposition des automobilistes français. Ce site vous renseignera sur le service à s’adresser pour rechercher votre voiture. Il vous suffit de préciser le numéro d’immatriculation du véhicule et le tour est joué. Si vous êtes absent durant l’enlèvement, vous devez être prévenu par un courrier. Vous recevrez une notification 5 jours après la mise en fourrière. Elle énoncera l’emplacement de la voiture et le délai de récupération. Par contre, si vous êtes présent durant l’action, vous pouvez l’interrompre. Or, vous serez obligé de payer des frais divers. Et cela, hormis l’amende. Ce sont les montants d’opération préalable, frais d’immobilisation matérielle et les frais d’enlèvement proprement dit. Ce dernier est impératif si le camion-grue est déjà sur l’endroit où votre véhicule est stationné.

Obtenir la mainlevée

Pour retrouver un véhicule en fourrière, rien ne sert de se précipiter à la fourrière sans le document nécessaire. Il est obligatoire d’obtenir une décision de mainlevée avant toute chose. Vous devez vous rendre à l’autorité qui a décidé l’enlèvement. Pour que vous ayez l’autorisation de restitution, il faut un justificatif d’identité. Puis, tâchez de disposer un certificat d’immatriculation de la voiture. Tout cela est à présenter au responsable de la fourrière pour que votre demande soit acceptée. Dans le cas où le véhicule ne vous appartient pas, d’autres dossiers sont à fournir. Il s’agit de la pièce d’identité du propriétaire. Une procuration écrite et signée par ce dernier est aussi indispensable. Comme mentionné plus haut, des frais de fourrière seront à la charge du propriétaire. Il est à noter que les frais de garde sont journaliers. Vous serez redevable de la totalité des coûts cités ci-dessus. La facture peut s’alourdir si vous mettez du temps à récupérer votre voiture. Agir vite est donc la meilleure des solutions.

Chercher le véhicule à la fourrière

Une fois que vous avez détecté où se trouve votre voiture, rendez chez le service concerné. N’oubliez pas la mainlevée pour être conforme aux réglementations. Sachez tout simplement que les véhicules ne sont pas gardés plus de 30 jours. Ce décompte commence à l’instant où le responsable vous a notifié par courrier. Ils peuvent être vendus ou détruits si vous tardez donc à le chercher. Cela dépend de l’état même de la voiture durant sa garde. Ainsi, avec la présentation de l’autorisation de mainlevée, vous retrouverez votre auto. À cela s’ajoute le règlement de tous les frais relatifs à la mise en fourrière. Si votre voiture est en fourrière pendant plus de 3 jours, d’autres coûts seront à votre charge. Enfin, si tout est réglé et que vous pouvez emmener votre automobile, faites une vérification. Vous devez l’inspecter soigneusement avant de repartir de la fourrière. Le but est de voir s’il présente un état bien conforme à votre fiche descriptive. Cette dernière qui est un document à emporter lors de sa récupération. En cas de dommages ou de dégâts sur la voiture, faites une réclamation.

Les différents modes de transport de véhicule
Trouver un spécialiste en pneumatiques et entretien automobile en Guadeloupe